30px

CELLULITE, GAIN DE POIDS INEXPLIQUÉE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION, SPM SÉVÈRE...ET SI TU SOUFFRAIS DE DOMINANCE ESTROGÉNIQUE? 

30px
Bloc texte

CELLULITE, GAIN DE POIDS INEXPLIQUÉE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION, SPM SÉVÈRE...ET SI TU SOUFFRAIS DE DOMINANCE ESTROGÉNIQUE?

Les gens ont tendance à associer la santé avec quelque chose de très superficiel et qui se voit en surface, comme un ventre plat ou des jambes dépourvues de cellulite. Beaucoup de femmes croient que si elles n'atteignent pas leurs objectifs, c’est tout simplement parce qu’elles doivent contrôler mieux leur alimentation et ou faire davantage de cardiovasculaire. Mais c’est faux.

En réalité, les facteurs qui influencent le plus tes résultats ne sont pas toujours visibles à l'œil nu ou si évidents à identifier. Il existe un monde d’hormones dans nos corps qui interagissent ensemble et influencent grandement comment nous nous sentons, comment nos corps fonctionnent et même ce à quoi ils ressemblent. Avant de penser à couper les calories, tu devrais t’assurer que le cortisol, l’estrogène, l’insuline produit par ton système endocrinien sont en symbiose et équilibrés, sans quoi, malgré tes efforts, tu n’iras NUL PART.

Savais-tu qu’un débalancement dans ton microbiome (les bactéries qui vivent dans tes intestins et qui défendent ton organisme contre les infections) peut te placer dans un état de dominance oestrogénique?

L’estrogène est l’hormone sexuelle dominante chez la femme. Elle joue un rôle primaire dans le cycle menstruel, la puberté, la fertilité, le maintien de la densité osseuse et l’humeur. C’est une hormone qui influence ta vie et ton corps, tous les jours.

Un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur est celui de la dominance oestrogénique, soit une situation où les taux d’estrogène dans le corps des femmes sont anormalement élevés et enclenchent des effets indésirables.

En excès, l'oestrogène peut engendrer divers effets comme :

Favoriser l’accumulation de graisse, surtout dans le bas du corps

Rend le gain musculaire et la récupération musculaire plus difficiles

Engendrer des symptômes pré-menstruels plus sévères et des saignements plus abondants

Favoriser l'apparition de la cellulite

Sautes d’humeur, anxiété et dépression

Chute des cheveux

Troubles de sommeil et insomnie

Dans des cas plus sévères, favoriser l’apparition du syndrome des ovaires polykystiques et aggraver les symptômes de l’endométriose

Comme je le mentionnais plus haut, de nombreuses femmes sont affectées par ce qu’on appelle la dominance oestrogénique. Mais d’où ce phénomène prend ses racines, peut-on renverser les effets négatifs et surtout, pourrais-tu faire partie de celles qui sont touchées?

LA CONTRACEPTION

La contraception augmentée en hormones sexuelles permet de freiner les grossesse avant qu’elles ne se produisent, mais elle place aussi le corps dans un état de déséquilibre hormonal. Les hormones contenues dans la pilules contraceptives sont artificielles et viennent perturber ton équilibre endocrinien naturel et sensible.

Je t’ai déjà personnellement confié qu’avant de tomber enceinte, j’avais avalé la pilule contraceptive journalière pour la dernière fois à 18 ans (il y a plus de 6 ans!) Justement parce que je faisais l’expérience de symptômes négatifs qui affectent autant ma santé physique que mentale. Si tu suspectes ta méthode contraceptive de contribuer à tes sautes d’humeur et/ou ton niveau d’anxiété ou bien d’amplifier tes SPM ou encore de nuire à l’atteinte d’un poids santé, tu pourrais consulter ton médecin et considérer des méthodes alternatives sans hormones.

L’ENVIRONNEMENT : LES PLASTIQUES, PRODUITS MÉNAGERS, PRODUITS DE BEAUTÉ, PARFUMS…

Les produits chimiques dans notre environnement et les produits que nous utilisons au quotidien sont aussi responsables de disrupter notre fragile équilibre hormonal. On retrouve entre autres dans les plastiques, les produits ménagers, les produits de beauté et les différents parfums ajoutés aux savons, shampoings et lotions des xénoestrogènes. Les xénoestrogènes sont des imitateurs des estrogènes et sont très nocifs dans l’organisme.

MICROBIOME ET DIGESTION

Ta digestion et les bactéries microscopiques qui tapissent tes intestins ont un impact direct sur ton équilibre hormonal et sur ta dominance oestrogénique. Ces mauvais estrogènes s’accumulent (de façon surprenante) dans tes intestins. Ces estrogènes ont besoin d’être éliminés par un transit digestif régulier afin d’être expulsés du corps. Traduction : tu dois t’assurer d’aller à la selle une à deux fois par jour.

Mais ce n’est pas tout !

1) Le type de bactéries qui vivent dans tes intestins ont aussi un impact sur la métabolisation des estrogènes. Tout premièrement, les probiotiques, aka les BONNES bactéries qui travaillent pour toi, permettent de favoriser une digestion et un transit optimal pour éviter que les estrogènes soient absorbés par ton organisme.

2) Plus ta flore bactérienne est faible, plus elle est vulnérable aux bactéries nocives. Ces mauvaises bactéries mèneront à de l’inflammation dans ton corps, ce qui enclenche une réaction en chaîne. L’inflammation est un état d’alerte qui signale à ton corps la présence d’une menace. Ton corps réagira en produisant plus de cortisol (hormone du stress), qui s’en résultera par une sécrétion plus importante d’insuline (l’hormone responsable du « storage » de l’énergie aka, de l’accumulation de gras). Ce qu’il faut savoir du tissu graisseux, c’est qu’il a la capacité de produire de l’estrogène.

Oui, c’est exact, les cellules graisseuses produisent cette hormone!

Autrement, voici l’issu de l’effet domino dont je te parlais : ta flore digestive est en péril, ton corps entre en état d’alerte, tu te mets à accumuler plus de graisse, tu te mets à produire encore PLUS d’estrogène, tu te retrouves en dominance oestrogénique et te voilà coincée dans un cercle vicieux hormonal qui est dépendant de la qualité des bactéries qui vivent dans tes intestins.

Évidemment, ce n’est pas le genre d'information que le ou la « guru » ou pseudo-coach fitness que tu admires sur Instagram va te transmettre : la vérité, c’est que couper tes calories ne fera qu’empirer ton cas.

Alors, on fait quoi?

Pour AIDER à la situation à long terme: 

- Consomme beaucoup de fibres (les légumes verts devraient être favorisés, mais tous les légumes sont évidemment sains à consommer)

- Évite les viandes commerciales et produits laitiers qui contiennent beaucoup d'hormones

- Choisi une contraception sans hormones (par exemple, le stérilet en cuivre) 

- Évite les aliments transformés

- Utilise des plats en verre plutôt qu'en plastique pour éviter ton exposition aux xénoestrogènes

- Choisis des produits de beauté, soins de cheveux et savon sans parabens pour éviter ton exposition aux xénoestrogènes

- Utilise un supplément naturel éliminateur de mauvais œstrogènes comme le Estro-Balance de Believe Suppléments qui contient du Calcium D-Glucarathe et du DIM.